Grossesse

Comment prendre soin de ses cheveux pendant la grossesse ?

Cheveux

Avoir un bébé dans son ventre possède de réels impacts sur la chevelure d’une femme. C’est pour cela qu’il faut y prêter une attention particulière. Si pour certaines, les effets de la grossesse sont positifs, pour d’autres, c’est tout le contraire. Heureusement, des solutions subsistent pour prendre soin de ses cheveux pendant la grossesse.

Gestes de soin à adopter

Comme il a été précédemment mentionné, la grossesse apporte des changements aux cheveux d’une femme. Par conséquent, il va aussi falloir adopter une autre routine de soin. Attention, même s’ils ont l’air sublimes et rayonnants, il faut quand même en assurer l’entretien. Le choix des shampoings et des autres produits dépend toujours du type de cheveux. Mais en général, pour les cheveux qui se dessèchent, il n’y a rien de mieux que le beurre de karité. Et au contraire, pour ceux qui ont trop de sébum, il vaut mieux opter pour les soins aux divers masques doux. Pour les cheveux normaux, les soins assez doux sont aussi recommandés. Un traitement tous les deux jours s’impose. Les cheveux n’en seront ainsi que plus brillants. Ensuite, pour éviter un calvaire au coiffage, l’utilisation d’un après-shampoing démêlant est fortement conseillée. En outre, il faut un masque hydratant toutes les semaines pour compléter le tout.

Les femmes ne doivent pas non plus oublier que le rinçage est d’une importance capitale (à l’eau froide). Sinon, pour renouveler son cuir chevelu, il est de même possible de se faire une nouvelle coupe pour un gain de volume assuré. Et puis, ça fait toujours plaisir de faire un peu de renouvellement.

Différents modèles de sèche-cheveux sont disponibles sur le site coin-coiffure.com.

Attention aux chutes et aux carences

À l’état des cheveux, il est possible de déterminer si une personne est en forme ou non. La chute de ceux-ci peut être le signe de certaines carences ou de la fatigue et du stress. De plus, après l’accouchement, à cause d’un trouble hormonal, la chute est aussi accélérée. C’est de même valable au cours des trois premiers mois, toujours à cause des hormones. Outre cela, il y a également la carence en fer. Les médecins préconisent souvent pour cela des apports en fer ou de vitamine B9 à manger sous la forme de compléments. C’est de cette manière que les chutes importantes peuvent être évitées.

Et pour éviter encore plus de problèmes, il est préférable d’éviter toute coloration. Pendant la grossesse, c’est à proscrire complètement. Les produits chimiques ne font pas bon ménage avec un bébé dans le ventre. Les produits faits maison et bios sont à prioriser.

Il est alors recommandé de ne pas négliger sa chevelure durant la grossesse, et même après. Des changements peuvent subvenir, c’est pour cela qu’il faut adopter un nouveau type de rituel. Chutes et carences rendent la vie dure aux cheveux, mais des solutions sont disponibles.